Mieux vous connaître, mieux communiquer et réaliser tout votre potentiel avec

4 Colors & Know Futures

S’adapter oui, mais jusqu’où ?

Brigitte Boussuat

S’adapter oui, mais jusqu’où ?

Une étude particulièrement révélatrice, réalisée à partir des profils de personnalité 4 Colors de 900 personnes, a permis de mieux cerner les stratégies d’adaptation en contexte professionnel, les besoins et tensions face aux changements. Les enseignements qui s’en dégagent nous livrent des clefs de change management susceptibles de réduire le stress au travail et gagner en efficience.

Profil 4colors

A titre personnel, peut-être vous êtes-vous déjà senti tiraillé face à des décisions à prendre qui vous amènent parfois dans votre zone d’inconfort et de stress ? C’est par exemple la pression de l’urgence qui oblige à rendre un dossier imparfait, c’est les relations qui se tendent vous qui aimez tant travailler dans une ambiance conviviale ou encore les repportings à l’excès qu’impose votre entreprise désormais rachetée par un groupe international.

Les moyennes établies à partir de 900 répondants salariés travaillant dans différentes fonctions nous apportent un début de réponse dans la lecture de ces graphiques : Elles permettent de comprendre comment les répondants changent leurs comportements au travail et les efforts qu’ils produisent pour être adaptés à ce milieu.

Comprendre la méthode des couleurs

Style naturel

graphe naturel 4Colors

Style adapté

profil rouge 4colors know futures

Le style naturel représente la base de la personnalité, le style comportemental d’une personne lorsqu’elle ne fait pas d’efforts d’adaptation. Ici, la moyenne du style naturel exprime pleinement la diversité des couleurs qui s’équilibrent quasiment. Le vert (Stabilité, relation, cohérence) et jaune (Influence, communication) dominent légèrement (ceci du à la moyenne établie sur un grand groupe). Cela exprime un besoin de prendre du temps, d’amener de la cohérence et de s’entourer de relations positives et amicales.

L’analyse du profil adapté 4 Colors :


Ce style qui représente notre style professionnel, nous renseigne sur notre « masque social » au sens jungien du terme et sur les efforts d’adaptation. Expression de la contrainte d’un monde en pression, la colonne rouge adaptée augmente. Cela amène à se focaliser sur les objectifs, l’atteinte des résultats dans un monde plus factuel que relationnel. Et ce monde de compétition externe fait aussi naître des tensions et conflits internes… (à l’intérieur de soi, à l’intérieur de l’entreprise)

Avec la dynamique rouge, la focalisation vers l’objectif est renforcée (au détriment de l’ouverture) ainsi que le sens de l’urgence. La tendance verte est écrasée : cela amène plus de rapidité, (un bon point dans un monde qui s’accélère) et à accepter les incohérences dans un monde moins prédictible, (c’est encore une adaptation logique). Mais à quel coût ?

Certains prétendent que « ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade… », tandis que d’autres prétendent que « seules les espèces adaptables survivent »…

S’adapter bien sûr ! Mais jusqu’où ?

Car est-il besoin de le rappeler : les Français sont champions du monde du "désengagement au travail"… 54% se disent démotivés au travail (vs 37% en moyenne dans les autres pays étudiés). (Etude Ipsos réalisée sur 2500 salariés dans 17 pays)

Voici donc quelques clefs utiles pour ceux qui vivent ou conduisent ces changements
1. Seul(e) l’interessé(e) aidé au besoin de ces questions peut répondre à cette question !
• Que m’apporte et que me coûte mon adaptation professionnelle ? Finances, santé, temps personnel, temps familial etc.
• Les bénéfices gagnés ou attendus sont-ils supérieurs à cet effort ?
• Cette adaptation entre t’elle en conflit avec ma manière d’être, mes valeurs, ma vision de la vie ?

Si vous voulez changer de cap allez faire un tour sur l'excellent blog de Jean Lefebvre qui est dedié à cette problématique !

Jean Lefebvre

Quand votre style opposé est source de stress

Si au regard des premières réponses, il apparaît que vous jouez avec vos limites, cette perception pourrait être aggravée par votre style opposé, c’est à dire votre zone d’inconfort. En effet, aux facteurs de stress exogènes (facteurs contextuels, fusion/rachat, perte d’emploi, divorce…), s’ajoutent les facteurs endogènes (liés à votre personnalité). Les profils 4 Colors qualifient ce style opposé (ce que nous n’aimons pas faire, ce que nous ne savons pas faire, un véritable caillou dans la chaussure !), pour aider chacun à conduire les changements.

DOMINANTE OPPOSEE
4 COLORS

FACTEURS DE STRESS

Rouge opposé

rouge

Conflits, environnement compétitif, pression du temps
Travail dans l’urgence, dead lines, incohérences, management directif.

Jaune opposé

jaune

Positivisme systématique, communication et rapports superficiels, éparpillement, décloisonnement, transversalité.

Vert opposé

vert

Absence de vision et d’objectifs, lenteur, obstacles ralentissant les projets. Absence ou lenteur de décision, statut quo, décisions collégiales, réunions interminables.

Bleu opposé

bleu

Détail, conformité, règles, obligations liées à l’ISO,
Rigidité comportementale, froideur, cloisonnement des missions, reporting, contrôles.

Stress au travail : 3 stratégies

stress 4Colors Know futures


Dès lors qu’une personne perçoit son travail proche de l’enfer sur terre, 3 options se présentent à elle : fuir, combattre ou résister. (cf les travaux d’Henri Laborit, neurobilogiste, éthologue et psychiatre)
Fuir : Réservée aux animaux qui courent vite et savent changer de cap (lapins, gazelles)… cette stratégie est privilégiée par les jaunes dominants. Chercher son paradis en changeant de boulot, de secteur, de région ou en trouvant d’autres occasions de s’enrichir ailleurs qu’au travail (monde associatif, ami, passions etc.)
Combattre : Stratégie de ceux qui se sentent capables de sortir les dents ou les griffes, elle se retrouve dans la confrontation ou la force de blocage, les conflits que savent gérer les rouges.
Résister: cette stratégie utilisée par les escargots ou les hérissons implique de rester en place et trouver la meilleure manière de se protéger. Prendre du recul, lâcher prise, méditer, développer son écologie personnelle, autant de stratégies valides qu’affectent les verts ou les bleus… mais aussi tous ceux qui n’ont plus le choix.

Car mener 40 ans de vie professionnelle accomplie nécessite plus que jamais de déjouer les pièges qui se tendent invariablement : confort d’un poste stable (où l’on apprend plus rien), confort financier d’un poste mieux payé chaque année (exposant les seniors) sont autant de dangereuses prisons. Trop de personnes s’y laissent enfermer contraintes alors d’adopter des stratégies qui ne correspondent pas à leur personnalité.

Vous souhaitez passer à autre chose? : Lisez l'article "Jai envie de passer à autre chose"

Marc Aurèle écrivait : «L’homme accompli a, la volonté de changer ce qu’il peut changer, la sérénité d’accepter ce qu’il ne peut pas changer et la sagesse d’en faire la différence ». Pour garder la liberté de faire ces choix, il est capital de développer son employabilité. Etre curieux, agile, ouvert aux changements, à l’écoute des signaux faibles et surtout apprendre, apprendre, apprendre chaque jour de sa vie !

Vous voulez en savoir plus ?

Faites votre profil de personnalité 4Colors

Découvrez la méthode des couleurs

Découvrez dés à présent nos formations sur le site know-futures.com

logo know futures 200 200

Développement personnel

Laisser un commentaire

requis
ne sera pas publié, requis