Mieux vous connaître, mieux communiquer et réaliser tout votre potentiel avec

4 Colors & Know Futures

Manager avec les couleurs

Brigitte Boussuat

Manager avec les couleurs

Manager les différentes couleurs - Extrait du livre "manager avec les couleurs ed Dunod"

I. Manager un rouge dominant

II. Manager un jaune dominant

III. Manager un vert dominant

IV.  Manager un bleu dominant

méthode des couleurs know futures

«II ne faut pas seulement accepter les différences, il faut les aimer.»

Henri Lachmann, président de Strafor Facom

I. Manager un rouge dominant

rouge

Comment le reconnaître?

Dans votre équipe, vous reconnaîtrez sans difficulté le rouge dominant: il veut peut-être prendre votre place! D’ailleurs, il lui arrive de donner des directives à ses collègues. Il est autonome, indépendant, voire individualiste. Son rythme est effréné et il s’impatiente facilement. Il coupe souvent la parole, répond à votre place, anticipe les propos de ses interlocuteurs. Naturellement confrontant, le conflit ne le gêne pas, bien au contraire. Il est très actif et énergique, adore les défis, il est exigeant (avec lui et avec les autres); c’est un authentique gagneur, un leader même si son leadership s’exerce parfois en jouant des coudes et en pratiquant le passage en force.

Comment le manager?

Pour manager cet efficace électron libre, il vaut mieux aller à l’essentiel. Il convient de le privilégier en tant qu’individu car le résultat de l’équipe n’est pas sa préoccupation majeure. Il sera habile de lui lancer des défis qu’il relèvera avec force et volonté. Il faudra lui éviter la surabondance de détails et de papiers. L’indécision, l’hésitation seront des comportements à proscrire. Si vous avez des opinions, affirmez-les avec la force de votre conviction. En toutes circonstances, soyez préparé et professionnel car il ne supporte pas l’incompétence qu’il n’hésite pas à sanctionner. Mettre en avant le résultat, privilégier la performance seront des leviers efficaces car son moteur est la réussite.

manager rouge

II. Manager un jaune dominant

jaune

Comment le reconnaître?

Adepte de la formule de Jacques Séguela «La vie est trop courte pour travailler triste», il sera aisé de le repérer: c’est le boute-en-train de l’équipe! Il adore jouer, plaisanter, il est bavard et a toujours quelque chose à dire. Il est amical et apprécié. Il est optimiste, a toujours une vision positive des hommes et des situations; pour lui, le verre sera toujours à moitié plein. Il évite soigneusement la confrontation et il aura un réel talent pour résoudre les conflits auxquels il se trouvera mêlé avec souplesse. Naturellement convaincant et persuasif, il amènera les protagonistes à relativiser. Il est également apprécié dans votre équipe pour sa créativité qui, en revanche, l’amène à être peu structuré, souvent désorganisé et à faire volontiers des digressions… Son côté léger et enthousiaste le fait paraître superficiel.

Comment le manager?

Avec lui, soyez spontané, simple, amical. Surtout laissez-lui de l’espace pour qu’il puisse s’exprimer (il en a besoin), mais veillez à le recadrer si nécessaire car il oublie vite les limites. Épargnez-lui autant que faire se peut une surabondance de chiffres et de papiers car le reporting est pour lui un véritable pensum. Ne soyez pas austère, distant. Avec lui, il faut manager tonique. Surprenez-le, innovez, étonnez. Appuyez-vous sur ses talents d’animateur et sur son imagination. N’oubliez pas de le valoriser car il a besoin d’être reconnu.

manager jaune

III. Manager un vert dominant

vert

Comment le reconnaître?

C’est le plus difficile à repérer d’emblée car c’est un personnage discret et humble, habitué à ne pas montrer ses émotions. Si vous avez une difficulté à identifier un interlocuteur, c’est peut-être un vert dominant, car c’est le plus discret, le plus réservé de tous. Il est calme, posé, modeste, c’est l’antigesticulateur! Il écoute attentivement, prend des notes. Il pose des questions de fond. Il est apprécié dans l’équipe pour sa disponibilité, sa fiabilité, son altruisme, c’est un équipier loyal sur lequel on peut compter. Il déteste les conflits et peut s’avérer rancunier s’il est trahi. Il est très attaché aux valeurs et à l’harmonie. Il a besoin de temps pour réfléchir et se décider.

Comment le manager?

L’important sera de gagner, donc de mériter sa confiance. Pour ce faire, mieux vaut éviter de brûler les étapes, de passer en force ou encore de dédaigner qui que ce soit ou quoi que ce soit. Il faudra avec lui respecter son rythme et prendre le temps d’expliquer les directives posément, calmement, patiemment. Avec lui vous pouvez utiliser le levier collectif car il a le sens de l’équipe, du partage et saura se mobiliser pour une cause ou un individu (vous?). Si vous affirmez votre opinion, il vous faudra aussi prendre du temps pour rassurer en démontrant sa cohérence.

 

manager vert

IV. Manager un bleu dominant

bleu

Comment le reconnaître?

C’est simple, c’est le «Monsieur analyse» de votre équipe. Extrêmement méticuleux, pointilleux, il ne laisse rien passer car il a un sens et un besoin aigus de détails. Il parle peu mais note beaucoup. Il est méfiant et peut sembler froid et rigide. Il est remarquable par son exemplarité, son sens de la préparation et son esprit méthodique. Le bleu dominant étudie soigneusement toutes les situations. Il pèse, mesure, évalue. Son sens critique est étayé d’éléments probants et factuels qui rendront son point de vue pertinent.

Comment le manager?

Avec un bleu dominant dans son équipe, il vaut mieux être rigoureux. Il faudra lui fournir des informations abondantes, détaillées, l’alimenter en chiffres et en statistiques. Il faudra savoir formaliser, acter. Avec lui, les mots sont inefficaces s’ils ne sont pas assortis de références à un règlement, à une norme, à une procédure. Bien entendu, sont exclues les promesses légères ainsi que les informations floues et incomplètes. Toute affectivité est à proscrire. Il faut avoir avec un bleu dominant une approche rationnelle et exclure toute forme d’imprévu qui le mettrait mal à l’aise.

manager bleu

Sur le même sujet, retrouvez nos autres articles :

La boussole des couleurs

Décrypter le non verbal

PNL ! C'est quoi ça?

Les profils 4Colors

La méthode des couleurs vous a plu ? Nous organisons des certifications professionnelles !

Découvrez dés à présent nos formations sur le site know-futures.com logo know futures 200 200

Management

Laisser un commentaire

requis
ne sera pas publié, requis