Mieux vous connaître, mieux communiquer et réaliser tout votre potentiel avec

4 Colors & Know Futures

Lean management en couleurs :Entretien avec Mathias Hivert

Lean management en couleurs :Entretien avec Mathias Hivert

Interview de Mathias HIVERT, Directeur de Proximité Chaîne confort circuit long (SNCF Matériel)

Mathias démarre comme apprenti en 2007 au sein du CFA du Mans. Après obtention de son BTS MEI, il signe un contrat au sein du Technicentre de Paris Saint Lazare site de Clichy la Garenne (gestion en opérationnelle, management d’agents de maintenance et développement de compétence).

Mathias est Green Belt Lean Management

 

 

Miser sur le digital pour fluidifier votre communication d’équipe

Comment avez-vous connu le Lean Management ?

En tant que dirigeant d’équipe de proximité, la SNCF met en place un système de formation obligatoires pour ses « jeunes » managers.

Dans ces formations, nous découvrons et apprenons à utiliser certains outils du Lean Management tel que le 5S, le management visuel, les méthodes de résolution de problème (ex : Ishikawa, arbre des causes, 5 pourquoi), le Kanban.

Les formations se déroulent sur plusieurs journées réparties sur un laps de temps assez élevé (3 à 4 mois). Ceci permet de mettre en application sur le « terrain » ce qui a été appris en salle et de restituer son retour d’expérience à la session suivante.

Notre objectif est d’identifier ce qui a été positif, puis les difficultés rencontrées et de définir les axes d’améliorations.  

Quels sont les freins éventuels à la mise en place de la démarche du Lean au sein de votre expérience ?

Mettre en place de nouvelles procédures, faire évoluer les choses, sont des actes où l’opposition est fréquente. L’Homme, dans sa généralité, perçoit une crainte au changement. Les pertes de repères et d’habitudes peuvent être mal vécus.

C’est la principale difficulté que j’ai pu rencontrer lors de la mise en place de la démarche du Lean.

Pour franchir cette difficulté, grâce à la formation d’accès au collège cadre « Tremplin Matériel[1] », j’ai appris à conduire le changement au sein de mon collectif. Ceci m’a permis de prendre davantage de recul sur certaines situations et d’avancer pas à pas. C’est un travail sur le temps. 

Quel outil du Lean Management recommanderiez-vous à vos lecteurs ? 

Je recommanderais l’utilisation du management visuel participatif.

Son principe : lors de réunions quotidiennes animées par le dirigeant de l’équipe, celui-ci doit amener ses collaborateurs à participer aux échanges de groupe notamment sur les problèmes remontés. Ceci dans le but de trouver des solutions simple et rapide (Gains rapides ou « Quick Win »). La solution ne doit pas systématiquement provenir de la hiérarchie. Amener ses collaborateurs à participer et à trouver les solutions développe en lui un sentiment d’appartenance à un groupe, un sentiment d’engagement pour son entreprise.

Que recommanderiez-vous à nos lecteurs avec votre recul et votre expérience ?

La patience est une des vertus du Lean management. Il faut parfois du temps avant de réussir à mettre de nouvelles choses en place. La conduite du changement, je le répète, c’est tout un art.

 

[1] Ecole pour accéder au collège cadre